Meir-Panim Israel

Dîner avec les Etoiles, Saison 3
Soirée exceptionnelle où vous pourrez dîner à la table d’une célébrité.

LUNDI 13 NOVEMBRE 2017 à 19H30
A l'Hôtel Le Collectionneur
51 – 57, rue de Courcelles
75008 Paris

Cuisine Haute Gastronomie FrançaiseK

Conçue par les Chefs Jacques et Laurent Pourcel

les jumeaux triplement étoilés.

Supervisée par Michel ALLALI,
créateur d’événements gastronomiques.K

Pour réserver vos places en ligne, paiement sécurisé cliquez-ici

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS:

Téléphone: 01 42 25 59 27

 

Discours Line/ Méir Panim/ 13 novembre 2017


Chers amis, bonsoir,


Ma chère Jocelyne, la semaine passée, je t’ai appelée pour te
demander ce que signifie Méir Panim, et oui, que voulez-
vous ? nul n’est parfait, je ne parle pas un mot d’hébreu ! Tu
m’as expliqué qu’une personne qui avait faim, une fois
nourrie, affichait un visage avenant. Visage avenant, c’est ce
que signifie Méir Panim.


Méir Panim… Quel nom poétique pour une association qui
nourrit ceux qui ont faim, qui distribue du bonheur, de la
consolation, une bienveillance…


Je suis très touchée, Jocelyne, d’être ici, ce soir, à tes côtés,
car l’année dernière déjà, j’avais remarqué combien vous
étiez tous très avenants justement. Aujourd’hui encore, je le
ressens profondément : vous êtes des gens généreux, des
gens de bonne volonté !

Et que serions-nous sans notre bonne volonté ? Que serions-
nous sans un regard bienveillant posé sur l’autre ? Que
serions-nous sans nos mains tendues vers ceux qui ont moins
que nous ? Vers ceux qui n’ont rien !


Nous marchons sur la Lune, nous explorons des planètes
lointaines, nous accomplissons des merveilles de technologie,
pourtant nous n’en avons jamais fini avec la faim et la misère,
et la paix ne l’a toujours pas emporté sur la guerre. Mais
heureusement, il y a en ce monde des êtres supérieurs qui
croient encore que le meilleur peut advenir.

Tu es de ces êtres, Jocelyne.


De ceux qui, chaque matin, retroussent leurs manches et
ouvrent leur coeur pour transformer le pire en un meilleur.
Tu as l’énergie de ceux qui ne faiblissent pas. Un mur se
dresse et tu le fais tomber, la misère gagne et tu lèves une
armée d’hommes et de femmes dévoués et généreux.
Pour avoir perdu un enfant, tu sais au plus profond de toi ce
que vaut la vie. Parce que tu connais cet abîme de douleur, tu
sauves des enfants par milliers comme s’ils étaient les tiens.
S’ils ne sont pas de ta chair, ils seront de ton cœur. Tu as le
talent de l’espoir et le goût de la joie. Tu es une optimiste née
qui, derrière le gris des nuages, devine l’éclat du soleil.
Ta foi et ta conscience politique sont grandes mais le monde
que tu sauves est un territoire grand ouvert, sans barrière
politique, religieuse ni sociale. L’humain est ton seul credo, la
générosité ton langage.


Depuis 17 ans, ils sont des milliers en Israël à avoir, par toi,
retrouvé leur dignité et leur chemin. Tu crois au sens du mot
« ensemble », et tandis que Méir Panim ne reçoit aucun
financement de l’état israélien, tu sais mobiliser les
particuliers d’Israël et de la diaspora. Ce soir, nous sommes
tous réunis pour nos amis d’Israël, pour toi sans qui les
étoiles brilleraient moins haut.


Ma zel tov Méir Panim, Ma zel tov Jocelyne. Ma zel tov à
tous.